Search

Google Ads : du nouveau sur les extensions automatiques

3 évolutions sont mises en place par Google Ads sur les extensions automatiques. Voici ce qui change.

Google a annoncé des changements dans le fonctionnement des extensions automatiques, dans l’objectif de faciliter leur gestion par les annonceurs. Ces évolutions concernent les extensions de lien annexe, les extensions d’accroche et les extensions d’extrait de site. Elles seront déployées à la mi-mars.

Dans les campagnes de recherche, les extensions font apparaître dans les annonces des éléments additionnels pour enrichir l’information contenue par les annonces et offrir des moyens supplémentaires aux internautes d’interagir avec les annonces. Ca peut être, par exemple, la mention d’une livraison gratuite, un lien vers une page de contact, la mise en avant d’une offre promotionnelle, la présentation du prix de différents produits ou bien encore de l’adresse postale de l’établissement de l’annonceur. Ces annonces peuvent être configurées manuellement, ou bien automatiquement par Google Ads pour certains types d’extension, sur le base du contenu du site de l’annonceur.

Nous allons voir en détail en quoi consiste les changements annoncés et leurs implications.

Des extensions automatiques davantage éligibles à la diffusion

Ginny Marvin, en charge chez Google des relations avec les annonceurs utilisant Google Ads, a annoncé que les extensions automatiques pourraient désormais être diffusées en parallèle des extensions configurées manuellement.

Les extensions automatiques pouvant être diffusées en parallèle des extensions manuelles sont donc les trois types d’extension suivants :

  • Lien annexe
  • Accroche
  • Extrait de site

L’objectif est d’enrichir autant que possible les annonces diffusées selon l’impact estimé sur les performances et ainsi de leur accorder davantage d’espace sur les résultats de recherche.

Ces évolutions dans le fonctionnement des extensions automatiques n’est possible que si ces extensions automatiques sont activées dans le compte.

Rapport et données sur les extensions automatiques

Les données de performance des extensions automatiques seront désormais accessibles au niveau de chaque extension, dans la section extension de l’interface Google Ads. Les annonceurs auront désormais la possibilité de mettre en pause ou de supprimer chaque extension individuellement. Jusqu’à présent, il est seulement possible d’activer ou de supprimer les extensions par type d’extensions automatique.

L’objectif est d’enrichir autant que possible les annonces diffusées selon l’impact estimé sur les performances et ainsi de leur accorder davantage d’espace sur les résultats de recherche.

Ces évolutions dans le fonctionnement des extensions automatiques n’est possible que si ces extensions automatiques sont activées dans le compte.

Google Ads présentera les extensions automatiques à un niveau individuel
Chaque extension peut être gérée individuellement (crédit image : support.google.com, février 2022)

Diffusion des extensions manuelles

Les extensions manuelles peuvent être mises en place au niveau du compte, d’une campagne ou d’un groupe d’annonce. Une extension mise en place au niveau du compte peut se diffuser sur toutes les campagnes et tous les groupes d’annonce. Une extension mise en place au niveau d’un groupe d’annonce sera diffusée uniquement avec les annonces du groupe d’annonce auquel elle est associée. Actuellement, lorsqu’un type d’extension est présent au niveau groupe d’annonce, les extensions du même type éventuellement associées au niveau campagne ne sont pas diffusées. Au sein du même type d’extension, les extensions associées au niveau groupe d’annonce priment sur celles associées au niveau campagne, qui elles-mêmes priment sur les extensions implémentées au niveau compte. Ce primat des extensions de plus bas niveau sur le niveau supérieur va tout simplement disparaître, et les extensions de plus haut niveau pourront être privilégiées aux extensions de plus bas niveau par l’algorithme s’il anticipe un impact positif sur les performances.

Nouveau fonctionnement des extensions Google Ads
Les extensions niveau groupe d'annonce ne priment plus sur les extensions d'un niveau plus élevé

Cette évolution sur les extensions manuelles peut avoir des implications importantes sur un compte où des extensions spécifiques ont été créées niveau groupe d’annonce. Prenons un exemple très concret d’un salon de toilettage pour animaux de compagnie. La campagne Google Ads va pouvoir contenir un groupe d’annonce générique (avec le mot clé par exemple “toiletteur”), un groupe d’annonce chien (“toiletteur canin”) et un groupe d’annonce chat (“toilettage chat”). En aucun cas l’annonceur aurait intérêt que des extensions génériques éventuellement automatiques ne soient diffusées en lieu et place des extensions spécifiques dédiées aux groupes d’annonce chien et chat. Il conviendrait dans ce cas concret de ne conserver que des extensions au niveau groupe d’annonce, et d’associer les extensions génériques niveau compte ou campagne au seul groupe d’annonce générique “toiletteur”.

Apports et implications

Ces changements vont d’une part donner plus de contrôle aux annonceurs sur le fonctionnement des extensions automatiques, qui restent, rappelons-le, totalement désactivables. D’autre part, ces évolutions vont permettre à l’algorithme de disposer de davantage de flexibilité pour créer et identifier les extensions qui fonctionnent le mieux. Elles peuvent avoir un impact positif sur les performances mais doivent conduire les annonceurs à passer en revue la structure actuelle des extensions manuelles présentes sur leur compte et éventuellement apporter les modifications nécessaires pour s’assurer que les extensions les plus pertinentes soient diffusées à chaque internaute en fonction de leur recherche.

Retrouvez ici l'article du support Google.

Derniers articles

Tout

Comment se préparer à la fin des annonces textuelles au profit des RSA ?

Au-delà du 30 juin 2022, Google Ads ne supportera plus les annonces textuelles (ETA) pour seulement conserver les annonces responsives (RSA), voici comment vous y préparer.

7 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Google Ads

Vous pensez tout connaître de Google Ads ? Pas si sûr. Voici 7 éléments méconnus du fonctionnement de Google Ads.

Google (Universal) Analytics va disparaître en 2023

Google a annoncé l’arrêt programmé en juillet 2023 d’Universal Analytics, la version de Google Analytics actuelle pour laisser pleinement place à Google Analytics 4 (GA4).